Villages de l’époque Edo, sources chaudes d’Izu, Hikone et son château, jardin d’Okayama, nuit en temple, Kurashiki et ses canaux, anciennes résidences de Kobe….découvrez un autre Japon !

Durée 15 jours 13 nuits
Dates de départ aux choix
Tarif Dès CHF 3’800.- ttc par personne. Prix basé sur 2 personnes en chambre double.
Inclus
Vols internationaux en classe economy
Logements en hôtel et ryokan de catégorie standard
  • 2 nuits à Tokyo
  • 1 nuit à Izu
  • 1 nuit à Nagoya
  • 1 nuit à Tsumago
  • 1 nuit à Magome
  • 1 nuit à Hikone
  • 2 nuits à Kyoto
  • 1 nuit au Koyasan
  • 2 nuits à Okayama
  • 1 nuit à Kobe
Repas
  • Les petit-déjeuners
  • Repas du soir les jours 4, 6, 7, 8, 11
Transferts
  • Transfert aéroport-hôtel le jour 2 et gare de Kobe-aéroport le jour 15
  • Japan Rail Pass 14 jours 2ème classe adulte
  • Koyasan pass 2 jours
Non inclus Repas et services non mentionnés
Visites
Boissons et dépenses personnelles
Assurance voyage

 

Tokyo – Izu – Nagoya – Tsumago – Magome – Hikone – Kyoto – Koyasan – Okayama – Kobe – Osaka Kansai airport

1

Départ de Genève

Vols au départ de Genève aéroport en classe economy.
2

Arrivée à Tokyo

Arrivée à Tokyo. Contrôle des passeports et passage de la douane.

Transfert en minibus de maximum 8 personnes jusqu’à votre hôtel.

Check-in et reste de la journée libre.

Tokyo, capitale ultra-moderne du Japon, est une ville fascinante de par son dynamisme et le nombre d’activités qu’elle offre à ses visiteurs. Elle vous séduira par son savoureux mélange de tradition et de modernisme. Il est facile de s’y déplacer grâce à la ligne Yamanote qui fait le tour de la cité et aux lignes de métro qui sillonnent le centre.

Nuit à Tokyo.   

3

Tokyo

Journée libre pour découvrir Tokyo.

Nous vous suggérons plusieurs visites :

  •  le quartier traditionnel d’Asakusa et son fameux temple Sensoji
  •  Ryogoku, le quartier des sumo
  •  la presqu’île futuriste d’Odaiba
  •  Tsukiji et son marché aux poissons
  •  Le jardin et la place du Palais Impérial, le quartier chic de Ginza
  •  Akihabara, le quartier de l’électronique
  •  le quartier de Harajuku connu pour son parc Yoyogi qui abrite le sanctuaire Meiji mais également pour Takeshita street, la rue de la mode et l’avenue Omotesando, les Champs-Elysées de Tokyo.
  •  le charme du quartier de Yanaka dont les bâtiments de la rue commerçante datent de l’époque Edo
  •  la culture pop de Shibuya et la vie nocturne de Roppongi

Nuit à Tokyo.

4

Tokyo-Izu

Trajet en train de Tokyo à la péninsule d’Izu (environ 2h30 avec 1 changement).

Check-in et reste de la journée libre pour profiter votre ryokan et de ses sources thermales.

La péninsule d’Izu est l’une des régions les plus renommées du Japon grâce à ses paysages verdoyants, ses nombreuses stations thermales et stations balnéaires ainsi que ses hôtels et auberges traditionnels de qualité. Elle est en plus parfaitement située ; proche de Tokyo et au pied du Mont Fuji.

Nuit à Izu.

5

Izu-Nagoya

Trajet en train pour Nagoya (environ 3h30 avec 1 changement).

Check-in et reste de la journée libre pour découvrir Nagoya.

Nagoya est la quatrième ville du pays et est située dans l’une des principales zones économiques et industrielles du pays. La ville s’est développée au 16e siècle autour de son fameux château et est aujourd’hui le symbole du dynamisme économique du pays avec ses musées industriels, ses centres commerciaux ou sa gigantesque gare surnommée Mei-eki par tous les habitants. Nous vous suggérons, outre la visite du château, le musée d’art Tokugawa, le jardin Noritake (site historique d’une manufacture de porcelaine), les différents musées Toyota ou encore le musée des sciences.

Nuit à Nagoya.

6

Nagoya-Tsumago

Trajet en train (environ 1h) puis en bus (10 minutes, billet à acheter sur place) jusqu’à Tsumago.

Check-in et temps libre pour visiter le village.

A l’époque Edo, 5 routes étaient utilisées par les seigneurs locaux (daimyo) et leurs armées pour rendre visite au shogun à Edo (actuelle Tokyo). La route du Nakasendo est l’une d’elle. Elle était composée de 69 stations et longue de 534 kilomètres.

Les petits villages de Tsumago et Magome étaient respectivement les 42ème et 43ème étapes sur la route du Nakasendo.

Les villages ont par la suite perdu de l’importance mais, dès les années 60, les habitants de Tsumago ont restauré leur village et une charte a été établie selon laquelle aucun endroit dans Tsumago ne serait « vendu, loué ou détruit ».

Vous pourrez notamment y découvrir une ancienne honjin (l’auberge principale de l’époque), le musée d’histoire et surtout voyager dans le temps en marchant le long de la rangée de maisons restaurées sur la route principale.

Nuit à Tsumago.

7

Tsumago-Magome

Nous vous proposons aujourd’hui une petite randonnée d’environ 3h sur la route du Nakasendo pour rejoindre le village de Magome. Des bus relient également les deux villages.

Arrivée à Magome et check-in.

Le charmant village de Magome possède de nombreuses maisons restaurées et c’est aussi le lieu de naissance de l’écrivain Shimazaki Toson qui écrivit sur la région de Kiso dans son plus célèbre roman « Avant l’aube ». Plusieurs musées lui sont dédiés dont l’honjin du village où Toson est né. Ne manquez pas non plus la visite de la Wakihonjin (auberge secondaire).

Nuit à Magome.

8

Magome-Hikone

Trajet en bus (25 minutes, billet à acheter sur place) puis en train jusqu’à Hikone (environ 2h avec 2 changements).

Après-midi libre à Hikone.

Hikone est située au bord du lac Biwa. Son attraction principale est son château qui est l’un des plus beaux du Japon. Depuis le 3ème étage du donjon, vous aurez une vue splendide sur le lac.

Pour vous y rendre, prenez la route Yume Kyobashi bordée de boutiques d’artisans, de maisons de thé et de restaurants.

Depuis le port d’Hikone, des croisières sont organisées sur la petite île de Chikubushima.

Nuit à Hikone.

9

Hikone-Kyoto

Vous prenez le train pour Kyoto (environ 1h direct).

Check-in et reste de la journée libre.

Kyoto compte 1’600 temples bouddhistes et 250 sanctuaires shinto, sans compter les palais et villas impériales. Les jardins japonais sont également une source d’émerveillement pour le visiteur.

Cette ancienne capitale est devenue, au cours des siècles, le berceau d’une grande partie de ce que le pays a produit de plus élaboré dans le domaine des arts, de la culture, de la religion ou des idées.

Nuit à Kyoto.

10

Kyoto

Journée libre pour visiter Kyoto.

Kyoto est une grande ville et les sites assez éloignés les uns des autres. Le plus simple est de prendre un pass à la journée pour les bus ou de réserver un taxi.

Voici les plus beaux sites que nous vous suggérons :

  •  le temple Kinkakuji ou Pavillon d’or
  •  le temple Ryoanji et son jardin de pierres
  •  le quartier traditionnel de Gion où vous aurez peut-être la chance de voir une geisha
  •  le temple Kiyomizu célèbre pour sa spectaculaire construction sur pilotis de bois et offrant une superbe vue sur la ville
  •  le Chemin des Philosophes entre le temple Ginkakuji (le Pavillon d’argent) et le temple Nanzenji
  •  le temple de Sanjusangendo et ses 1 001 statues de la déesse Kannon
  •  le Château de Nijo

Ne manquez pas non plus la forêt de bambous d’Arashiyama et le fameux sanctuaire de Fushimi Inari et ses milliers de portiques rouges (torii) formant un tunnel de 4km de long.

Nuit à Kyoto.

11

Kyoto-Koyasan

Vous rejoignez Osaka en train puis prenez un autre train jusqu’à Gokurakubashi. La dernière partie se fait en funiculaire. Ce trajet ainsi que les bus au sommet du Mont Koya sont inclus dans votre Koyasan pass.

Temps libre au Mont Koya pour vous imprégner de l’atmosphère spirituelle de ce lieux sacré.

Le Mont Koya est situé entre des bouquets de cèdres noirs, à une altitude de 900m, au cœur de la péninsule de Kii. Site bouddhique Shingon (bouddhisme ésotérique) le plus vénéré du Japon, il accueille près d’un million de pèlerins par an. Dans la partie est de ce lieu sacré, s’étend une nécropole de 200’000 tombes, ainsi que l’Okuno-in, mausolée de Kukai qui fonda une retraite monastique à cet endroit en 816 et qui est l’un des personnages les plus vénérés de l’histoire religieuse du Japon. Devant le mausolée s’élève le Toro-do (salle des lanternes) où, nuit et jour, 11’000 lanternes brûlent. A l’ouest du villages se trouvent le temple Kongobuji et son jardin de pierre ainsi que le temple Garan composé de plusieurs bâtiments dont le Kondo Hall et la pagode Konpon Daito.

Vous passerez la nuit dans un temple et pourrez goûter à la cuisine traditionnelle des moines.

Nuit au Koyasan.

12

Koyasan-Okayama

Temps libre pour assister, si vous le désirez, à la prière du matin.

Vous reprenez, comme à l’aller, le funiculaire puis le train jusqu’à Osaka.

Ensuite trajet en train jusqu’à Okayama (environ 1h30 avec 2 changements).

Après-midi libre pour visiter Okayama.

Okayama est célèbre pour son château et son jardin Korakuen considéré comme l’un des trois plus beaux du Japon. S’il vous reste un peu de temps, la ville compte de nombreux musées de qualité qui font également sa renommée.

Nuit à Okayama.

13

Okayama-Kurashiki-Okayama

Nous vous suggérons aujourd’hui la visite de Kurashiki à une quinzaine de minutes de train d’Okayama.

Kurashiki est une ancienne ville marchande. A l’époque Edo, c’était un port actif pour le commerce du riz. Plusieurs vieux entrepôts à riz témoignent de cette époque.  Il se situent dans le quartier historique de Bikan de chaque côté d’un canal bordé de saules pleureurs. Plusieurs de ces entrepôts et des maisons de marchands peuvent être visités ou ont été transformés en petites boutiques.

Possibilité également de visiter Naoshima l’île d’art.

Nuit à Okayama.

14

Okayama-Himeji-Kobe

Vous prenez le train pour Himeji (environ 30 minutes direct).

Visite du château de Himeji construit sur un promontoire escarpé dominant la ville. Il est le plus grand des douze châteaux féodaux du Japon ayant survécu et considéré comme le plus beau. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce château est la réalisation suprême du château de samouraï pour nombre d’admirateurs en raison de son architecture militaire aux lignes esthétiques. Le réalisateur Akira Kurosawa l’utilisa d’ailleurs pour les scènes extérieures du film Ran en 1985. Le château est surnommé Hakujoro ou Château du héron blanc pour sa ressemblance, à distance, avec l’un de ces oiseaux qui se serait gracieusement posé dans la plaine. Sa blancheur contraste d’ailleurs avec la couleur noire du château d’Okayama.

Vous poursuivez ensuite jusqu’à Kobe (40 minutes direct).

Kobe, qui pratique depuis le 8ème siècle des échanges commerciaux avec la Chine et la Corée, fut l’un des premiers ports à profiter de la réouverture du Japon aux Occidentaux en 1868. Aujourd’hui, elle abrite une vaste communauté étrangère, constituée en particulier de Chinois et de Coréens, qui cohabitent avec des Européens, des Américains et des Indiens. La ville devint tristement célèbre lors du grand tremblement de terre de 1995. Il ne reste plus beaucoup de traces de la catastrophe, grâce à la reconstruction efficace de cette cité cosmopolite très animée.

Partez à la découverte du charmant quartier commerçant de Kitano, explorez Chinatown, promenez-vous dans le jardin aromatique de Nunobiki et profitez d’une vue imprenable sur la ville. A la fin de la journée, régalez-vous du fameux bœuf de Kobe.

Nuit à Kobe.

15

Kobe-Osaka Kansai Airport

Transfert en bus de la gare de Kobe (Sannomiya) à l’aéroport d’Osaka Kansai.

Arrivée à l’aéroport, check-in et vol de retour en economy.